Modèle de vitraux à imprimer

L`objet de la fenêtre est déterminé pour convenir à l`emplacement, un thème particulier, ou les souhaits du patron. Une petite conception appelée Vidimus (du latin «nous avons vu») est préparée qui peut être montrée au patron. Une maquette modèle à l`échelle peut également être fournie. Le concepteur doit tenir compte de la conception, de la structure de la fenêtre, de la nature et de la taille du verre disponible et de sa propre technique préférée. Shabaka (vitrail) au Palais de Shaki khans parmi les designers anglais les plus innovants étaient les préraphaélites, William Morris (1834 – 1898) et Edward Burne-Jones (1833 – 1898), dont le travail annonce l`influent mouvement Arts & Crafts, qui vitrail régénéré dans tout le monde anglophone. Parmi ses exposants les plus importants en Angleterre a été Christopher Whall (1849-1924), auteur du manuel d`artisanat classique`Stained Glass work` (publié Londres et New York, 1905), qui a préconisé l`implication directe des concepteurs dans la fabrication de leurs fenêtres. Son chef-d`œuvre est la série de fenêtres (1898-1910) dans la chapelle Lady de la cathédrale de Gloucester. Whall enseigna au Royal College of art de Londres et à l`école centrale des arts et métiers: ses nombreux élèves et disciples comprenaient Karl Parsons, Mary Lowndes, Henry Payne, Caroline Townshend, Veronica Whall (sa fille) et Paul Woodroffe. L`artiste écossais Douglas Strachan (1875-1950), qui a été très influencé par l`exemple de Whall, a développé l`idiome Arts & Crafts d`une manière expressionniste, dans laquelle des images puissantes et une technique méticuleuse sont combinées magistraux. En Irlande, une génération de jeunes artistes enseignés par l`élève de Whall Alfred Child à la Metropolitan School of art de Dublin a créé une école nationale distinctive de vitraux: ses principaux représentants étaient Wilhelmina Geddes, Michael Healy et Harry Clarke. Alors que le vert très pâle est la couleur typique du verre transparent, des greens plus profonds peuvent être obtenus par l`addition de l`oxyde de fer (II) qui se traduit par un verre bleuâtre-vert.

Avec le chrome, il donne un verre d`une couleur verte plus riche, typique du verre utilisé pour fabriquer des bouteilles de vin. L`addition de chrome donne du verre vert foncé, adapté pour le verre flashé. [2] avec l`oxyde d`étain [clarification nécessaire] et l`arsenic, il donne du verre vert émeraude. La preuve des vitraux dans les églises et les monastères en Grande-Bretagne peut être trouvée dès le 7ème siècle. La première référence connue date de 675 AD lorsque Benoît Biscop a importé des ouvriers de France pour glaçer les fenêtres du monastère de Saint Pierre qu`il construiait à Monkwearmouth. Des centaines de morceaux de verre coloré et de plomb, datant de la fin du 7ème siècle, ont été découverts ici et à Jarrow. John la Farge, l`ange de l`aide, North Easton, MA montre l`utilisation de minuscules vitres contrastant avec de larges zones de verre flashé ou opalescent.

Posted in Uncategorized